L’UE à propos de la trêve au Mali

 

La signature hier d’un trêve, après deux mois de violents affrontements entre la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plateforme, constitue une avancée importante pour rétablir la confiance mutuelle entre les parties signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali.

Dans ce contexte, le retour hier du gouverneur de Kidal est un pas en avant vers le retour de l’Etat à Kidal. L’Union Européenne  salue le rôle joué par la MINUSMA,  l’Algérie et le gouvernement malien pour arriver à cet accord.

Les engagements pris par la CMA et la Plateforme doivent se traduire au plus vite dans une cessation définitive des hostilités permettant un accès humanitaire soutenu et la relance des services sociaux de base par le pouvoirs publics dans les régions du nord.

L’Union européenne réaffirme sa ferme volonté de soutenir le processus de paix afin que le Mali et l’ensemble de la sous-région puissent bénéficier d’une paix durable.  Le respect intégral des engagements pris dans le cadre de l’Accord d’Alger reste le seul moyen de garantir la paix, la réconciliation nationale et un développement durable et inclusif au Mali.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s