Category Archives: Development

EU responds to migrant crisis with investments in Africa

“Our friends in Africa have long told us “the cause is poverty” – said EU top diplomat Federica Mogherini, addressing Paris ‘mini-summit’ on mass migration.

“… We do not need to invent a new Marshall Plan, we already have a European plan that is in the field, which is in action and that certainly can be used by all Europeans, by all Africans in an even more effective way” – Mogherini continued.

“In the coming days, we will also launch a private investment plan supported by the European Commission, which will be able to mobilize up to € 44 billion in private investment in Africa for economic development. € 2 billion of projects related to the immigration sector have already been approved and are being implemented under the Trust Fund which was created at the top of Valletta, of which € 1 billion is for the Sahel countries alone. € 100 million from the European Union to fund the centers of the International Migration Organization in 14 African countries including Nigeria, Chad and Libya”

The European Union and the EU Member States together invest € 20 billion a year in Africa in a number of areas, from development cooperation, private investment, humanitarian, to work on peace and security.

 

Les violations graves des droits de l’homme dans le Kasai 

Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne, a rencontré cet après-midi Léonard She Okitundu, Vice-premier ministre et Ministre des Affaires étrangères de la République Démocratique du Congo, afin de discuter de la situation dans le pays et des relations avec l’UE.

Au cours de la discussion, la Haute Représentante/Vice-présidente a tenu à exprimer l’importance attachée au partenariat entre l’UE et la RDC.  Elle a insisté sur le fait que la tenue d’élections transparentes et démocratiques dans les plus brefs délais représente le moyen de sortir d’une impasse politique aux graves retombées sécuritaires, économiques et humanitaires. Mme Mogherini a rappelé également l’ouverture de l’UE à discuter des options pour appuyer le processus électoral, à partir de la définition du calendrier électoral.

Mme Mogherini a souligné la nécessité pour la RDC de coopérer pleinement avec  les experts des Nations Unies pour enquêter sur les violations graves des droits de l’homme dans le Kasai.

Elle a enfin confirmé que l’UE continuera à apporter un soutien concret aux besoins des populations.

L’UE: 50 millions pour Sahel

BAMBKO. 50 millions d’euros seront débloqués pour soutenir l’action des pays du G5 Sahel pour améliorer les conditions de sécurité et la coopération transfrontalière, a annoncé l’UE aujourd’hui.

 

Ce soutien contribuera à la mise en place effective de la Force conjointe du G5 Sahel qui incluera des forces du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Burkina Faso et du Tchad et sera opérationnelle dans les cinq pays. Cette initiative vise à renforcer les actions en matière de sécurité, notamment des zones frontalières.

Cette annonce a été faite par la Haute Représentante Federica Mogherini qui participe à la troisième rencontre ministérielle l’UE-G5 Sahel dans le cadre de sa première visite officielle au Mali.

“La stabilité et le développement de la région du Sahel sont cruciaux non seulement pour l’Afrique mais aussi pour l’Europe. Nous sommes voisins et tout ce qui se passe sur l’un de nos continents a un impact sur l’autre. Nous devons unir nos forces pour lutter contre le terrorisme, les trafics de toutes sortes, y compris d’êtres humains, et une meilleure gestion des frontières. La coopération entre les pays du G5 Sahel est la clé du succès pour sécuriser le territoire du Sahel. Notre soutien à la force conjointe annoncé aujourd’hui montre qu’ils peuvent compter sur nous” à déclaré la HR/VP Mogherini. “Garantir la sécurité de la région est aussi une condition indispensable pour le développement de la région. Nous menons en parallèle des actions complémentaires d’aide à la création d’emplois, à la formation ou la santé des populations. Nous allons continuer d’investir dans le développement de l’Afrique, car c’est un investissement sur notre avenir commun.”

Mme Mogherini a ensuite participé à une rencontre avec environ 100 jeunes issus de la région du Sahel, du Maghreb, des groupes de la diaspora en Europe et de jeunes Européens. La discussion a porté sur les opportunités que l’UE et l’Afrique peuvent apporter à la jeunesse et sur la façon de faire de la jeunesse la force motrice du développement du continent.

Cette rencontre s’inscrit également dans le cadre du prochain Sommet Afrique-UE qui se tiendra en Côte d’Ivoire les 29 et 30 novembre prochains, et dont le thème principal sera la jeunesse. (PHOTO:  Abderrahmane SYLLA et Federcia Mogherini, Bruxelles, 19.05.2017)

ECOWAS in controversy

The 51st ordinary meeting of the Economic Community of West African States (ECOWAS) began in the Liberian capital Monrovia on Saturday, 3 of June.

Israel’s Prime Minister Benjamin Netanyahu was invited to address the ECOWAS meeting, the first time a non-African leader has been asked to speak to the event.

Moroccan King Mohammed VI canceled his participation at the summit in protest at Netanyahu’s presence.

Morocco’s Foreign Ministry said in a statement that the monarch “wants his first presence at an ECOWAS summit not to take place in a context of tension and controversy, and wants to avoid any confusion.”

“Over the last few days, key ECOWAS member states have decided to reduce their level of representation at the summit due to their disagreement with the invitation handed to the Israeli prime minister. Other member states also expressed their astonishment at this invitation,” it added.

The EU was presented by its top diplomat Federica Mogherini:

Kenya opens Mombasa-Nairobi railway

Kenya’s President Uhuru Kenyatta has inaugurated a major new railway between the port city of Mombasa and the capital, Nairobi.

President Uhuru Kenyatta said during the launch that the $3.2bn (£2.5bn) Chinese-funded line signalled a new chapter in the country.

He warned that he would authorise the execution of vandals after four people were arrested damaging sections of a guardrail.

It is Kenya’s biggest infrastructure project since independence.

« Older Entries