Category Archives: Aid

EU determined to support to Sahel

“On the Sahel and the Horn of Africa, all the Member States, all ministers expressed strong support to an increased work of the European Union in both regions, as both of them are strategically important for the security of the European citizens. In the Sahel, the European Union has few weeks ago provided the first €50 million to the Joint Force of the G5 countries of the Sahel [Mali, Mauritania, Burkina Faso, Niger and Chad] to prevent and fight terrorist networks and trafficking organisations in the territory,” –  from remarks by High Representative Federica Mogherini at the press conference following the informal meeting of EU Ministers of Defence in Tallinn, Estonia.

“I have seen large support from all Member States on more presence, and a more coordinated presence, of the European Union on the security and defence aspects in the Sahel, as well as on the Horn of Africa. As you know, there our main work is focussing on Somalia and also with the Operation Atlanta that has been fighting very effectively piracy of the coast of the Horn of Africa” – Mogherini concluded.

 

L’UE réponse aux crises au Mali et en République Centrafricaine

La Commission européenne a annoncé  l’octroi d’un soutien supplémentaire de 9 millions d’euros en réponse aux crises au Mali et en République Centrafricaine, portant l’assistance humanitaire de l’UE à l’Afrique Occidentale et Centrale à environ 254 millions d’euros depuis le début de l’année.

 “Les conflits au Mali et en République Centrafricaine continuent de générer beaucoup de souffrance parmi les personnes qui sont contraintes de fuir leur pays. L’UE s’engage à les aider. Aujourd’hui, nous renforçons notre soutien humanitaire pour sauver des vies dans ces deux pays. Cette aide va contribuer à pourvoir des biens de première nécessité tels que de la nourriture et des médicaments aux populations, et soutenir les organisations humanitaires qui travaillent dans les zones touchées par les conflits” – le commissaire chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, Christos Stylianides a déclaré à ce sujet.

Cette enveloppe de 9 millions d’euros comprend deux volets: 5,5 millions d’euros seront attribués aux besoins urgents des populations affectées par la crise en République Centrafricaine; 3,5 millions d’euros vont aider à répondre à la situation préoccupante du Nord et du centre du Mali ainsi que dans les régions voisines du Burkina Faso et de la Mauritanie. L’UE et ses Etats-membres sont les principaux donneurs d’aide humanitaire en Afrique avec 1,5 milliards d’euros pourvus par la Commission ces deux dernières années.

Déclaration de Tunis sur la route migratoire en Méditerranée

Les Ministres de l’Intérieur réunis à Tunis aujourd’hui ont convenu de renforcer davantage la coordination en matière de gestion de la migration en Méditerranée centrale.

A cette fin, les Ministres ont convenu de l’approche à suivre dans trois domaines clé: traitement des causes profondes des migrations irrégulières; renforcement de l’action et de la coopération contre le trafic et la traite des migrants; coopération en matière de retour.

Les Ministres de l’Intérieur de l’Algérie, Allemagne, Autriche, France, Italie, Libye, Mali, Malte, Niger, Slovénie, Suisse, Tchad, Tunisie, le Commissaire européen chargé de la migration Dimitris Avramopoulos, des affaires intérieures et de la citoyenneté, ainsi que le Ministre de l’Intérieur de l’Estonie assurant la Présidence du Conseil de l’Union Européenne ont participé à la réunion.

 

L’Alliance pour le Sahel

La Haute Représentante Federica Mogherini a rencontré le Président français Emmanuel Macron aujourd’hui, en marge du Sommet des Balkans à Trieste.

Tous deux ont abordé la situation au Sahel. La Haute Représentante a souligné l’importance de coopérer, en partenariat avec les pays du Sahel, pour renforcer les actions en faveur de la sécurité, stabilité et développement dans la région. La Haute Représentante a confirmé sa participation au lancement de l’Alliance pour le Sahel demain à Paris, dans le cadre du Conseil ministériel franco-allemand.

 

L’UE prêt de €100 millions à la Tunisie

La Commission européenne a approuvé aujourd’hui, au nom de l’Union européenne (l’UE), le versement à la Tunisie d’un prêt de 100 millions d’EUR.

Il s’agit de la troisième et dernière tranche du programme d’assistance macrofinancière (AMF-I) de 300 millions d’EUR en faveur de la Tunisie, adopté en mai 2014.

Le programme AMF-I fait partie de l’action d’ensemble menée par l’UE pour aider la Tunisie à faire face aux graves difficultés économiques qu’elle rencontre et à l’instabilité politique qui persiste dans la région. Cette opération soutient le processus de relance économique de la Tunisie tant par l’octroi à ce pays de financements à des conditions préférentielles que par l’encouragement de la mise en œuvre de plusieurs mesures importantes de politique publique convenues dans un protocole d’accord entre l’UE et la Tunisie.

«Ce versement, à la suite d’un accord sur un nouveau programme, réaffirme l’engagement indéfectible de l’UE de soutenir la Tunisie dans ses efforts pour poursuivre sa transition économique et politique. Malgré un contexte régional instable, la Tunisie fait la preuve de sa détermination à consolider un véritable système démocratique et à assurer la prospérité pour tous ses citoyens. L’Union européenne se tient résolument aux côtés de la Tunisie et de son peuple,» – Pierre Moscovici, commissaire pour les affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes, a déclaré à cette occasion.

La première opération d’assistance macrofinancière en faveur de la Tunisie sera suivie d’un MFA-II d’un montant de 500 millions d’EUR. Le versement de fonds au titre du MFA-II sera à nouveau subordonné à la mise en œuvre d’une série de conditions définies d’un commun accord. Le protocole d’accord, qui énonce ces conditions, a été signé à Bruxelles, en avril 2017. La ratification pendante du protocole par le parlement tunisien ouvrira la voie aux versements prévus dans le cadre de la deuxième opération.

La stratégie d’aide de l’UE à la Tunisie comprend également des programmes d’appui budgétaire relevant de l’instrument européen de voisinage (IEV), dont la Tunisie est l’un des principaux bénéficiaires parmi les pays du voisinage méridional, ainsi que des prêts importants accordés par la Banque européenne d’investissement.

 

#EDD2017 European Development Days

The 11th edition of European Development Days opens 7-8 June, is focused on investing in development.

Europe’s leading forum on international cooperation and development is the biggest ever with some 7,000 participants to attend. The event’s debates, panels, and special events will provide insights into the most pressing development challenges facing the world, and various approaches to dealing with these challenges.

A key moment of the European Development Days will be the signature of the European Consensus on Development, a strategic document, outlining the future of European development policy. For the first time, the Consensus will apply in its entirety to all EU Institutions and all Member States, who are committed to work more closely together.

During the European Development Days, discussions will bring together Heads of State or Government, business leaders and stakeholders to debate and share new insights into sustainability, inclusivity, peace and prosperity, focusing on the roles of youth, women and the private sector in development cooperation

Among the high level speakers of the event are Her Majesty Mathilde, Queen of the Belgians, Deputy Secretary General of the United Nations Amina Mohammed, Managing Director of the International Monetary Fund Christine Lagarde and Nobel Peace Prize Laureate Muhammad Yunus. From the European Commission, the debate will be joined by President Jean-Claude Juncker, together with High Representative/Vice President Federica Mogherini, Vice President Andrus Ansip, as well as Commissioners Neven Mimica, Margrethe Vestager, Vytenis Andriukaitis, and Tibor Navracsics.

A full cultural programme featuring international artists, musicians and filmmakers will complement the event, while the Global Village, with 76 stands, will bring together international stakeholders to share projects.

L’UE: 50 millions pour Sahel

BAMBKO. 50 millions d’euros seront débloqués pour soutenir l’action des pays du G5 Sahel pour améliorer les conditions de sécurité et la coopération transfrontalière, a annoncé l’UE aujourd’hui.

 

Ce soutien contribuera à la mise en place effective de la Force conjointe du G5 Sahel qui incluera des forces du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Burkina Faso et du Tchad et sera opérationnelle dans les cinq pays. Cette initiative vise à renforcer les actions en matière de sécurité, notamment des zones frontalières.

Cette annonce a été faite par la Haute Représentante Federica Mogherini qui participe à la troisième rencontre ministérielle l’UE-G5 Sahel dans le cadre de sa première visite officielle au Mali.

“La stabilité et le développement de la région du Sahel sont cruciaux non seulement pour l’Afrique mais aussi pour l’Europe. Nous sommes voisins et tout ce qui se passe sur l’un de nos continents a un impact sur l’autre. Nous devons unir nos forces pour lutter contre le terrorisme, les trafics de toutes sortes, y compris d’êtres humains, et une meilleure gestion des frontières. La coopération entre les pays du G5 Sahel est la clé du succès pour sécuriser le territoire du Sahel. Notre soutien à la force conjointe annoncé aujourd’hui montre qu’ils peuvent compter sur nous” à déclaré la HR/VP Mogherini. “Garantir la sécurité de la région est aussi une condition indispensable pour le développement de la région. Nous menons en parallèle des actions complémentaires d’aide à la création d’emplois, à la formation ou la santé des populations. Nous allons continuer d’investir dans le développement de l’Afrique, car c’est un investissement sur notre avenir commun.”

Mme Mogherini a ensuite participé à une rencontre avec environ 100 jeunes issus de la région du Sahel, du Maghreb, des groupes de la diaspora en Europe et de jeunes Européens. La discussion a porté sur les opportunités que l’UE et l’Afrique peuvent apporter à la jeunesse et sur la façon de faire de la jeunesse la force motrice du développement du continent.

Cette rencontre s’inscrit également dans le cadre du prochain Sommet Afrique-UE qui se tiendra en Côte d’Ivoire les 29 et 30 novembre prochains, et dont le thème principal sera la jeunesse. (PHOTO:  Abderrahmane SYLLA et Federcia Mogherini, Bruxelles, 19.05.2017)

« Older Entries