Category Archives: Conflict

L’UE à propos de la trêve au Mali

 

La signature hier d’un trêve, après deux mois de violents affrontements entre la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plateforme, constitue une avancée importante pour rétablir la confiance mutuelle entre les parties signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali.

Dans ce contexte, le retour hier du gouverneur de Kidal est un pas en avant vers le retour de l’Etat à Kidal. L’Union Européenne  salue le rôle joué par la MINUSMA,  l’Algérie et le gouvernement malien pour arriver à cet accord.

Les engagements pris par la CMA et la Plateforme doivent se traduire au plus vite dans une cessation définitive des hostilités permettant un accès humanitaire soutenu et la relance des services sociaux de base par le pouvoirs publics dans les régions du nord.

L’Union européenne réaffirme sa ferme volonté de soutenir le processus de paix afin que le Mali et l’ensemble de la sous-région puissent bénéficier d’une paix durable.  Le respect intégral des engagements pris dans le cadre de l’Accord d’Alger reste le seul moyen de garantir la paix, la réconciliation nationale et un développement durable et inclusif au Mali.

 

Boko Haram use of children as human bombs

There has been a significant increase in the number of children used as human bombs by Boko Haram militants in north-east Nigeria, the United Nations says.

Unicef reports there have been 83 cases so far this year – four times as many as in the whole of last year.

55 were girls under the age of 15 and in one case the bomb was strapped to a baby being carried by a young girl.

Unicef says this tactic is an atrocity causing fear and suspicion of children released by the militants.

Les attaques contre la MINUSMA au Mali

Les attaques survenues hier contre les camps de la MINUSMA à Douentza et Tombouctou représentent un nouvelle tentative pour empêcher la paix et le développement du pays. Les  responsables de ces actes doivent arrêtés et poursuivis en justice, selon la déclaration du porte-parole sur les attaques contre la MINUSMA au Mali.

L’Union européenne présente ses condoléances aux familles des victimes, aux Nations Unies ainsi qu’au gouvernement du Mali, et réitère son  plein soutien aux efforts de la MINUSMA pour le rétablissement de la paix dans le pays.

Alors que la menace terroriste  continue de frapper le Sahel, nous restons plus que jamais déterminés à travailler aux côtés des gouvernements du Mali et des pays de la région, y compris le G5 Sahel, afin de permettre à leurs populations de vivre en paix et en sécurité.

Burkina Faso: la cible d’attaques terroristes

Une fois de plus, le Burkina Faso et sa capitale ont été la cible d’attaques terroristes aveugles, causant la mort de nombreuses victimes.

L’Union européenne transmet ses sincères condoléances aux familles des victimes et au peuple Burkinabé. Elle témoigne également sa solidarité avec tous les pays qui comptent des ressortissants parmi les victimes.

L´Union Européenne est unie avec le Burkina Faso, ainsi que les autres pays du Sahel, notamment dans le cadre du G5 Sahel, dans la lutte contre le terrorisme et la défense des valeurs de paix, de liberté et de diversité.

Nous restons déterminés à lutter, ensemble, contre cette menace commune.

(Déclaration du Porte-Parole au sujet de l’attaque terroriste au Burkina Faso)

L’UE réponse aux crises au Mali et en République Centrafricaine

La Commission européenne a annoncé  l’octroi d’un soutien supplémentaire de 9 millions d’euros en réponse aux crises au Mali et en République Centrafricaine, portant l’assistance humanitaire de l’UE à l’Afrique Occidentale et Centrale à environ 254 millions d’euros depuis le début de l’année.

 “Les conflits au Mali et en République Centrafricaine continuent de générer beaucoup de souffrance parmi les personnes qui sont contraintes de fuir leur pays. L’UE s’engage à les aider. Aujourd’hui, nous renforçons notre soutien humanitaire pour sauver des vies dans ces deux pays. Cette aide va contribuer à pourvoir des biens de première nécessité tels que de la nourriture et des médicaments aux populations, et soutenir les organisations humanitaires qui travaillent dans les zones touchées par les conflits” – le commissaire chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, Christos Stylianides a déclaré à ce sujet.

Cette enveloppe de 9 millions d’euros comprend deux volets: 5,5 millions d’euros seront attribués aux besoins urgents des populations affectées par la crise en République Centrafricaine; 3,5 millions d’euros vont aider à répondre à la situation préoccupante du Nord et du centre du Mali ainsi que dans les régions voisines du Burkina Faso et de la Mauritanie. L’UE et ses Etats-membres sont les principaux donneurs d’aide humanitaire en Afrique avec 1,5 milliards d’euros pourvus par la Commission ces deux dernières années.

EU continues investing in Tripoli

EU representatives from the EU Delegation to Libya, Operation Sophia and EUBAM met with the President of the Presidency Council, Fayez Al Serraj, and other Libyan officials in Tripoli, notably Deputy Minister of Defence Colonel Ewhida Abdullah Ewhida, the Chief of the Libyan Navy and the Chief of the Libyan Coastguard.

Discussions focused on the overall EU support to Libya and the Libyan needs, notably on capacity building for security institutions and the rule of law, border control and managing migration.

The mission took place just days after EUNAVFOR MED Operation Sophia, EUBAM Libya and the EU Liaison and Planning Cell supporting the peace and security process in Libya were renewed until December 2018.  On Operation Sophia, discussions focused on the implementation of the renewed mandate and tasks, notably on how to set up a monitoring mechanism to ensure the long-term efficiency of the training of the Libyan Coastguard.

The visit also followed the adoption of a new programme of €46 million under the EU Trust Fund for Africa on Friday 28 July, to reinforce the integrated migration and border management capacities of the Libyan authorities. It aims at stepping up activities in support of the Libyan Border- and Coast Guards to enhance their capacity to effectively manage the country’s borders. It complements the €90 million package adopted in April 2017 focused on the country stabilization and protection of IDPs, migrants, refugees and host communities in Libya.

The visit underlined the EU determination to support Libya, a close neighbour, at this important moment. EU financial support to Libya targets a wide range of sectors, among them health and education institutions, private sector development and local communities.

EU laments victims of Somalia attacks

The EU expresses its condolences to all the victims and their families.

Terrorist attacks against civilians in Mogadishu andon the African Union Mission in Somalia (AMISOM) are another attempt to undermine Somalia’s determined course towards a stable and secure country. (Photo: illustration).

The EU pays tribute to all security personnel for their commitment to rebuild Somalia and ensure a peaceful environment for the population. These attacks will not deter our strong support of AMISOM and the Somali National Security Forces in their efforts to bring security and stability to the country. The EU will continue working with the Somali authorities, the African Union and other partners to enhance stability and Somalia’s capacity to fight terrorism.

« Older Entries