L’UE appelle à la fin d’affrontements au Mali

Les affrontements récents entre des parties signataires de l’Accord pour la Paix au Mali et la Réconciliation au Mali- la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plateforme-, dans la région de Kidal, constituent des violations de l’Accord. Ils mettent en péril les progrès faits jusqu’ici, deux ans après l’entrée en vigueur de l’Accord et quelques jours après le renouvellement du mandat de la MINUSMA par le Conseil de Sécurité. (Photo: illustration)

Les parties doivent mettre immédiatement fin aux affrontements sur le terrain et trouver des solutions consensuelles à leurs différends, afin de permettre la mise en œuvre de l’Accord de Paix. Comme l’a rappelé la Haute Représentante Federica Mogherini lors de sa récente visite à Bamako les 4 et 5 juin,  la mise en œuvre accélérée de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation de 2015 reste le seul moyen de rétablir la paix et la sécurité dans le pays.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s