Tag Archives: Facebook

Petition to Zuckerberg to ban ivory trade on Facebook

As many other goods ivory trade moved online, and in many cases it is sold via Facebook. The animal defenders have launched a petition addressed to the Facebook CEO Mark Zuckerberg  to ban ivory trade from social media.

Did you know that thousands of Facebook posts promote the sale of elephant ivory, rhino horns, tiger teeth, and other endangered species’ parts? The easy trade of wildlife body parts on Facebook is fueling the brutal poaching industry, encouraging hunters to keep slaughtering Earth’s most vulnerable animals in horrifically brutal ways.

“Animals endure excruciating deaths at the hands of poachers. Elephants, for example, are attacked with poison arrows, and take an agonizing 15 to 20 minutes to die after being hit. Once the elephant is dead, the poachers hack off their tusks. Because the rest of the elephant is “worthless” to them, the poachers often use battery acid to eat away the elephants’ flesh when they are done.

“Facebook CEO Mark Zuckerberg has admitted that more could be done to stop wildlife traffickers from using the network for their sales, but fails to see the urgency, stating they will solve the problem “over time.”

“Facebook is contributing directly to the rapid extinction of some of the world’s most highly threatened species, and undermining international trade laws designed to preserve animals on the brink of disappearing forever.

“Sign this petition to urge Mark Zuckerberg to treat this dire situation with the weight it deserves, and take swift, effective action to stop all wildlife trade on Facebook.”

Link to the Petition here:

https://ladyfreethinker.org/sign-facebook-stop-selling-poached-animal-parts/

 

Facebook au Kenya contre “fake news”

Facebook a mis à la disposition des Kényans cette semaine un outil pour aider les utilisateurs à repérer les “fake news”, à quelques jours des élections générales dans le pays.

Les Kényans sont appelés à se rendre aux urnes mardi pour élire leur président, leurs députés, sénateurs, gouverneurs et représentants aux assemblées locales. Le président sortant, Uhuru Kenyatta, 55 ans, brigue un second mandat face à Raila Odinga, 72 ans, le chef de l’opposition.

Une étude de Geopoll and Portland réalisée le mois dernier sur 2.000 Kényans montre que neuf personnes sur dix ont déjà vu, lu ou entendu une fausse information. La moitié des personnes interrogées consomme des informations sur les réseaux sociaux.

“La hausse du nombre de fake news est un vrai problème au Kenya”, constate Alphonce Shiundu, contributeur pour Africa Check, une association qui promeut le fact-checking en Afrique.

Les sept millions d’utilisateurs de Facebook au Kenya vont voir apparaître sur leur fil d’actualité un nouvel outil leur permettant d’évaluer les contenus.

Ils seront redirigés vers une page contenant des conseils pour repérer une fausse information, contrôler le domaine de la page internet, les sources et les autres articles sur le sujet, a dit Facebook dans un communiqué.

A l’approche des élections, les fausses informations ont beaucoup circulé sur les réseaux sociaux.

Par exemple, les Kényans ont pu voir la photo d’un pont en ruines sur une ligne de chemin de fer que le président Kenyatta revendique comme l’une de ses principales réalisations, un projet qui a coûté l’équivalent de 2,7 milliards d’euros.

Un autre faux document avance que la société qui a organisé un débat télévisé auquel le président Kenyatta n’a pas participé appartenait à des proches de Raila Odinga, indique Africa Check.